EXPERT EN RADICALISATION et DERIVES
Articles les plus vus
Catégories
Partenaire
Visites

ACCUEIL

RÉFÉRENT SUR LA LAÏCITÉ ET LE FAIT RELIGIEUX.

Toute religion doit être soluble dans la République.

« L’Education » reste l’arme la plus puissante pour changer le monde. (Nelson Mandela)

Ce site est une initiative indépendante, de nature interculturelle, civique et informative. Il est né de l’ambition d’apporter des informations sur les prospectives socioculturelles et ethnologiques, en rapport aux graves événements actuels et à l’évolution de la société, cela à partir des associations militantes, en partie animées par l’auteur. Il décrit les programmes qui sont menés par les adhérents et sympathisants de ces associations, parties intégrantes de la société civile. Ce site apporte des indications sur les actions entreprises, en particulier sur le phénomène des dérives et de la déviance. (Ma fonction de travailleur social, éducateur spécialisé de la PJJ, m’a amené à m’interroger sur ces agressions mentales actuelles que rencontre une partie de notre jeunesse). Ce site indique, également, les buts de chacune des associations et apporte des informations sur les travaux auprès des Services de la Pénitentiaire et de « l’aumônerie » musulmane effectués en Savoie. Il fournit des analyses sur les événements de société en cours. Il permet de se documenter sur l’actualité des religions en France et dans le monde.

En effet, depuis trois décennies, l’islam en France ne cesse de défrayer la chronique. L’auteur du présent article, ayant une expérience de 26 ans d’aumônerie pénitentiaire, se trouve actuellement « référent aumônier » de trois hôpitaux, avec une préoccupation constante : celle de rassembler et de former des cadres musulmans, (imams et aumôniers).

La formation de ces cadres religieux musulmans devient un défi ! Comment des jeunes, nés en France, se sont-ils transformés en kamikazes ? Cela doit nous interroger ! Peut-être ne trouvent-ils pas, dans les lieux de culte, suffisamment d’imams leur rappelant l’histoire exceptionnelle de cette France laïque qui protège le libre culte de toutes les religions. Une France, bien placée dans l’échiquier mondial, celle  qui fait vivre sa famille et éduque ses enfants. Une France qu’il faut aimer puisque qu’elle a été choisie. Personne n’a obligé ce musulman lambda à vivre chez elle.

Nous manquons de cadres bien formés pour expliquer cela. C’est là où il serait souhaitable que nos cadres musulmans soient formés à la « Laïcité », au « Fait Religieux », aux respects des lois de la République… Eux-mêmes, le réclament car  ils ne veulent pas de lieux de culte installés dans la déviance et la dérive.

L’organisation actuelle et les moyens des services de l’État pour faire face à l’évolution de la menace terroriste, après la chute de l’État islamique, doivent apporter des réponses. Actuellement, les cadres religieux ne sont pas tous maîtres de leurs prêches. Les autorités ne leur apportent pas de moyens probants. Les quelques « mesures prises » ne sont pas suffisantes pour venir en aide à la personne en difficulté et déjà « radicalisée ». 

Il faut remobiliser les jeunes dans les quartiers et les cités, ceux particulièrement sous qualifiés, en situation sociale difficile, présentant un risque de récidive. 

Le « pôle de lutte contre l’islam radical » actuel est insuffisant pour obtenir de bons résultats. Il faut une action politique plus nette, dénonçant clairement la dérive liée au « salafisme et à la violence » comme l’ennemi des valeurs de la République.


Actualités Foudil Benabadji