EXPERT EN RADICALISATION et DERIVES
Articles les plus vus
Catégories
Partenaire
Visites

Audio

Réception des acteurs musulmans de la société civile.

La Commission pour les Relations avec les Musulmans a reçu Foudil BENABADJI.

 

La Commission pour les relations avec les Musulmans a reçu, le 16 octobre Monsieur Foudil Benabadji. Cette réunion était la première de la saison 2018-2019, où seront principalement reçus des acteurs musulmans de la société civile.

Foudil Benabadji est membre du Comité Directeur de la Fraternité d’Abraham. Profondément engagé dans le dialogue interreligieux, il a fondé en Savoie l’association « Les Enfants d’Abraham ». Il a en particulier réalisé avec des partenaires juif et chrétiens une série de 43 panneaux, permettant une présentation didactique des différentes religions monothéistes et qui ont été présentés à travers la France. Dans un autre domaine, il a 

Jean Corcos au centre en cravatte sombre, Foudil Benabadji à sa droite.avec à ses côtés Peggy Frankston (déléguée en France de l’United States Holocaust Memorial Muséum), A G/ André Derhy, (président de la Fédération Séfarade de France), Jean-François Lévy, (Fraternité d’Abraham), Maurice Ghozlan (La Licra).

créé « l’Union des Familles de culture musulmane », association laïque soutenue au départ par l’Etat mais qui n’est active actuellement que dans trois villes.

Son parcours a dépassé largement le domaine du dialogue intercommunautaire, puisqu’en plus de cinquante ans, sa carrière l’a mis en première ligne des fractures sociales dans notre pays. Né en Algérie, il s’est installé tout jeune en France, en 1954. Ayant reçu une formation dans le domaine de l’éducation des mineurs, il a vite côtoyé des délinquants et a appris à leur parler. Plus tard, il est devenu aumônier musulman des prisons, où il a exercé pendant 26 ans. Il a été également formé à Vaucresson, école de la PJJ (Protection judiciaire de la jeunesse) et a été de nombreuses fois directeur d’établissement de la Sauvegarde de l’Enfance et l’adolescence.

Sur la question particulière du domaine carcéral, il nous a confirmé le pourcentage de 60% environ de population musulmane, ce qui n’était pas le cas il y a quelques décennies.  Les jeunes concernés aujourd’hui sont beaucoup plus en situation de rejet et de revendication que leurs parents, et les difficultés liées au chômage n’y sont pas étrangères accentué par une importante  crispation sociale ; il y a en effet toujours de la discrimination à l’embauche. En ce qui concerne le phénomène de la radicalisation en prison, notre invité pense qu’on ne peut pas généraliser : certains ont basculé avant d’y entrer, d’autres ont été « contaminés » lors de leur incarcération ; cependant, il est clair que le grand banditisme croise souvent le radicalisme islamiste. En fait, certains condamnés trafiquants de drogue, se donnent une bonne conscience en jouant les prédicateurs religieux et ils deviennent ainsi « reconnus ».  Face à cela, les aumôniers ne peuvent venir qu’un temps limité, deux ou trois fois par semaine ce qui est très insuffisant. Notre invité a ainsi connu des jeunes radicalisés – 500 sont recensés en prison – et certains des partis en Syrie, où des centaines sont morts.

Foudil Benabadji a également eu une activité extrêmement dense dans l’action sociale et comme éducateur. Il est actuellement référent des aumôniers des hôpitaux en Savoie. Il a accompagné à plusieurs reprises des lycéens à Auschwitz pour des voyages éducatifs, la connaissance de la Shoah, l’extermination des Juifs par les nazis durant le Seconde Guerre mondiale, étant pour lui un pilier de la formation civique. Conscient de l’importance de l’enseignement du fait religieux, il a contribué à la rédaction d’un Décret-Loi sur ce sujet, menée par une trentaine de Députés : proposition de loi n° 2515, commission des Affaires Culturelles de janvier 2015. Un second Décret-Loi le 31 juillet 2017 pour la formation Civique et Civile des aumôniers et des imams, qui se feront à l’Université Savoie Mont Blanc à Chambéry, en Savoie. Il a organisé, par ailleurs, des voyages croisés de jeunes entre la France et le Maghreb. Enfin, il est l’auteur de nombreux ouvrages, aussi bien de propositions pour l’Islam de France que sur son pays natal, l’Algérie et en particulier sur Tlemcen.

Jean Corcos, Président délégué de la Commission

Sources CRIF.ORG

Conférence à Paris, enregistrée le 17 juin 2018

Texte de Foudil Benabadji, commenté par Pierre Labadie, Secrétaire Général de la Fraternité d’Abraham à Paris.

Ecoutez le discours en streaming.

 

Lien La Fraternité d’Abraham