EXPERT EN RADICALISATION et DERIVES
Articles les plus vus
Catégories
Partenaire
Visites

Actualités

Islam et Franc maçonnerie. 2ème partie

Jusqu’à la fin du XIX° siècle, la condamnation de la maçonnerie pour raison d’incompatibilité avec l’islam est rare.

Subjuguée par la force de caractère et l’esprit de tolérance de ce vaincu, la loge Henri IV à Paris le sollicite pour parfaire son initiation. En fait, il est initié en juin 1864 que par les soins de la loge « Les Pyramides d’Egypte » du Grand Orient de France à l’Orient d’Alexandrie. Mais l’Emir était soufi, un savant, un homme soucieux de jeter des ponts. Ce prototype du cosmopolitisme musulman n’eut pas l’air de plaire aux islamistes radicaux.

Continuer la lecture

Hubert de Chergé : Une béatification placée sous « le signe d’Oran ».

Comment oublier le merveilleux accueil de l’Algérie ?                                

Comment ne pas être bouleversés par cette célébration du 8 décembre 2018 unissant nos 19 martyrs aux 200 000 victimes algériennes de la décennie noire ? Comment être porteurs de ce message de fraternité sans frontières ? Ces martyrs sont des témoins d’une Espérance à vivre aujourd’hui. 

Continuer la lecture

Le retour des Djihadistes français.

L’extrême sauvagerie de leurs méfaits.

Depuis que les groupes armés de l’Etat Islamique ont été mis à mal en Irak et en Syrie, il est régulièrement question du retour des ressortissants « français » internés dans ces pays… La révélation d’un plan pour le retour des combattants français de Daech, détenus par les Kurdes en Syrie suscite un vif débat. En toute discrétion, le gouvernement prépare un plan d’action. Cependant, un critère essentiel doit retenir l’attention, tant de nos médias que des partisans de ce retour : l’extrême sauvagerie de leurs méfaits.

Continuer la lecture

Daesh s’effondre sur l’Euphrate ; les FDS contrôlent les villes.

Les combattants FDS ont fait une avancée significative dans la vallée de l’Euphrate.  

Les Forces démocratiques syriennes (SDF) ont intensifié leurs opérations militaires contre l’Etat islamique et ont libéré les villes de Hajin, Buhasan, Al-Shafah, Kachma, Al-Qahadi, Al-Nafilah, Abou Marih et Baghuz Tahtani, situées au centre de la vallée du fleuve Euphrate, selon le centre des sources kurdes.

Le FDS a confirmé dans son communiqué de presse quotidien que ses combattants avaient fait une avancée significative dans la vallée de l’Euphrate et avaient tué plus de 71 terroristes de l’Etat islamique. Cependant, le groupe soutenu par les États-Unis a déclaré que les affrontements se poursuivaient dans la région.

Les avions de guerre de la coalition dirigée par les États-Unis ont poursuivi leurs opérations contre les positions restantes de l’Etat islamique entre les villes de Baghuz Fawqani et d’Al-Ulayat. Selon le centre de presse FDS, plus de 104 frappes aériennes ont ciblé des positions, des véhicules et des rassemblements du groupe terroriste au cours des dernières 24 heures.

Des sources locales ont déclaré que des milliers de civils fuyaient actuellement la poche tenue par l’Etat islamique dans la vallée de l’Euphrate. Les positions restantes des groupes terroristes devraient s’effondrer au cours des prochains jours, voire des heures.

La béatification récente de catholiques en Algérie

Pour la première fois de l’histoire, des chrétiens ont été béatifiés en terre musulmane, à Oran en Algérie.

Le 8 décembre 2018 était une date importante dans le débat interreligieux. Pour la première fois de l’histoire, des chrétiens ont été béatifiés en terre musulmane. La basilique Santa Cruz d’Oran a vu s’élever au rang de « bienheureux  » 19 religieux catholiques assassinés durant la « décennie noire » (1991-2002) dont les tristement célèbres moines de Tibhirine.

Continuer la lecture

Vivre avec la peur du terrorisme.

De tous temps et en tous lieux, la violence meurtrière du terrorisme est faite pour diffuser la peur. 

Par définition, la peur doit être « terrifiante », avec peu de moyens maximale, frappant par surprise elle doit diffuser l’irrationnel et le fanatisme. Le djihadisme de Daesh cherche à l’évidence à transformer ses cibles, les sociétés démocratiques, en champs clos des peurs contagieuses, pour faire prospérer, en cascades de réactions, des radicalités de toutes sortes. Le djihadisme, par ses attaques (assassines), ses offensives (idéologiques) et ses actions (symboliques), provoque ainsi des vents de colères (légitimes) et de haines (immaîtrisés) qui peuvent déstabiliser les sociétés visées. C’est son but.

Continuer la lecture