EXPERT EN RADICALISATION et DERIVES
Articles les plus vus
Catégories
Partenaire
Visites

À l’écoute des martyrs de Tibhirine…

 …frère Célestin, le choix de la constance

Il y a 25 ans, dans la nuit du 26 au 27 mars 1996, dans leur monastère de Tibhirine, en Algérie, sept trappistes étaient enlevés par un mystérieux groupe armé. Cette semaine, François Vayne nous fait découvrire frère Célestin, l’un des sept martyrs béatifiés en 2018.
 
 

• POSTULATION ALGÉRIE/NOUVELLE CITÉ

Le 24 décembre 1993, six maquisards islamistes étaient entrés par effraction dans le monastère de Tibhirine où les frères se préparaient à vivre la veillée de Noël. Le chef de ces moudjahidin, le redoutable émir Sayah Attia, avait promis l’aman aux cisterciens présents, c’est-à-dire une forme de protection, s’ils acceptaient d’accorder une aide médicale ponctuelle aux groupes armés.

Un des religieux, frère Célestin, chargé de l’office liturgique comme chantre, fut particulièrement meurtri émotionnellement et ébranlé physiquement après la fameuse visite de ces hommes violents. Il eut notamment à subir d’urgence plusieurs pontages cardiaques en France.