EXPERT EN RADICALISATION et DERIVES
Articles les plus vus
Catégories
Partenaire
Visites

Lettre ouverte à Tahar Ben Jelloun 

Honte à vous Monsieur Ben Jelloun !

Il est odieux de présenter Israël comme  » une entité politique qui occupe et colonise des territoires appartenant aux Palestiniens », sans mentionner les circonstances angoissantes qui ont mené à cette action: Les menaces de déferlement des armées de la coalition arabe, Égypte, Syrie et Jordanie, un encerclement absolu qui obligeait l’Etat démocratique d’Israël à porter les combats au-delà de ses frontières. Israël est un pays si petit qu’un envahissement l’effacerait de la carte en quelques jours.

En 1967, le « Peuple Palestinien » n’existait pas. La Cisjordanie était jordanienne et ses occupants, Jordaniens. La Bande de Gaza appartenait à l’Égypte.

Israël demandait des négociations et proposait de rendre les Territoires occupés en échange d’un Traité de Paix. La Ligue Arabe a répondu NON, par trois fois: NON à la reconnaissance d’Israël, NON à des négociations, NON à la Paix.

Des années de négociations avec les Palestiniens n’ont apporté aucune solution, Par contre, depuis 1993. les « Palestiniens » jouissent d’une très large autonomie ce qui ne les empêche pas de perpétrer sans fin des violences contre Israël.

Conclusion: Les Arabes, sous la plume de Tahar Ben Jelloun, continuent de perpétuer les mensonges et de réinventer l’Histoire. Cela n’en finira-t-il jamais?

Honte à vous Monsieur Ben Jelloun !

N.B. Vous oubliez de rappeler le statut de « Dhimmi » dont ont joui les Juifs (et les Chrétiens) dans les pays arabes, jusqu’à la colonisation française. Un statut comparable à celui du serf en France, sous la royauté!

Francoise Hoffmann, Tel-Aviv