EXPERT EN RADICALISATION et DERIVES
Articles les plus vus
Catégories
Partenaire
Visites

Ouïgours : Les pays de l’UE…

...S’accordent sur des sanctions contre la Chine 

 

La décision devra être approuvée à l’unanimité par les ministres des Affaires étrangères de l’UE lundi. Ces sanctions pour violations des droits de l’Homme visent quatre personnes et une entité.
 
       
       Publié dans Le Parisien

Les Etats membres de l’UE se sont accordés pour sanctionner la Chine pour les violations des droits de l’homme commises contre la minorité musulmane des Ouighours dans le Xinjiang, selon des sources diplomatiques européennes. Des cas de torture, viols collectifs ou de stérilisation forcée ont été récemment rapportés par la BBC. Les Etats-Unis n’hésitent pas à employer le terme de «génocide» qu’il s’agisse de l’administration de Donald Trump ou de Joe Biden.

Quatre personnes et une entité seront inscrites sur la liste des sanctions de l’UE pour les violations des droits de l’Homme, si cette décision est approuvée à l’unanimité lors de la réunion des ministres des Affaires étrangères de l’UE lundi prochain à Bruxelles.

Selon des experts, plus d’un million de Ouïghours sont ou ont été détenus dans des camps de rééducation politique au Xinjiang. Cette vaste région semi-désertique, frontalière notamment avec le Pakistan et l’Afghanistan, est placée sous étroite surveillance policière depuis une série d’attentats meurtriers commis en Chine et attribués à des séparatistes et islamistes ouïghours.

Pékin récuse le terme de « camps » et affirme qu’il s’agit de centres de formation professionnelle, destinés à fournir un emploi à la population et donc à l’éloigner de l’extrémisme religieux.