EXPERT EN RADICALISATION et DERIVES
Articles les plus vus
Catégories
Partenaire
Visites

Humaniste, Véronique Francou a posé dix questions à des personnalités de son choix.

Pour Véronique Francou, l’amour aura le dernier mot.

Psychologue, Véronique Francou est passionnée par le dialogue avec les autres traditions depuis la rencontre d’Assise en octobre 1986 avec le pape Jean-Paul II. Elle est membre de diverses associations inter religieuses.

A travers son livre, Visages de l’amour : Ma Ananda Moyî, Marthe Robin : l’éternel féminin de deux grandes mystiques d’Orient et d’Occident, éditions « Nouvelle Cité, Bruyères-le-Châtel – France », Véronique Francou souligne la vocation de la femme qui est d’humaniser notre civilisation en l’ouvrant au caractère sacré de la vie. Pour elle, l’amour aura le dernier mot. Comme l’écrit dans la préface le Cheikh Khaled Bentounès, ces femmes incarnent cet éternel féminin, matrice du monde qui porte, engendre et veille le Vivant.

Mobilisée sur les thèmes d’humanismes, Véronique Francou a posé dix questions à des personnalités de son choix.

1ère question – La violence se manifeste de plus en plus dans la virulence. Comment expliquer ce phénomène ?

 2ème question – Qu’évoque pour vous le mot paix. Est-ce simplement une absence de guerre ?

 3ème question – Que dit votre tradition sur la place de Dieu et celle de l’homme dans la construction de la paix ?

 4ème  question – Comment voyez-vous le dialogue inter religieux et la place de l’altérité dans ce chemin vers la paix ?

 5ème question – Quelle est la place de l’éducation et de la famille dans l’évolution vers un monde plus responsable et plus humain ?

 6ème  question – Ensemble, vers la paix. La femme a-t-elle une vocation particulière sur ce chemin ?

7ème question – Comment transmettre aux  jeunes le désir et la nécessité de paix ?

8ème  question – La miséricorde et le pardon sont-ils un passage obligé pour l’avènement de la paix ? Si oui, pourquoi ?

 9ème  question – Quelle est l’expérience qui vous a le plus marqué dans votre cheminement personnel vers la paix ? Comment vous a été transmis le désir de vous y engager ? Quel est le fruit principal de cet engagement ?

 10ème question – Malgré la réalité de la violence dans le monde quelles sont pour vous les raisons d’espérer ?