EXPERT EN RADICALISATION et DERIVES
Articles les plus vus
Catégories
Partenaire
Visites

La fraternité France Algérie.

Elle a cultivé l’amitié, la fraternité et l’entraide entre nos deux sociétés, française et algérienne.

L’Association France Algérie, née en 1963, à l’initiative de Germaine Tillion résistante, ethnologue émérite et Edmond Michelet ancien ministre du Général de Gaulle, a pour mission -qu’elle a remplie avec une parfaite constance- de cultiver, par delà les événements qui bousculeraient les rapports entre nos deux pays, l’amitié, la fraternité et l’entraide entre nos deux sociétés, française et algérienne.

Cette belle mis-sion nous interdit toute forme d’in-gérence dans la vie politique de l’Algérie. Quand une nation libre et un peuple souverain s’affirment avec une telle force au cours de son histoire, et qu’ils désirent aussi passionnément l’écrire par eux-même et pour eux-même, ils ont besoin de le faire eux mêmes. 

Quand chaque citoyen ressent le devoir de prendre en charge son destin, quand chacun où qu’il se trouve respecte un peuple en marche, il n’est pas un héritier de la Révolution française qui ne tressaille.

Oui, on doit admirer la détermination pacifique de cette marée humaine aspirant à choisir son avenir et qui est parvenue à changer le cours de son histoire. Le cœur de chaque citoyen d’Alger, de Constantine, d’Oran, des Aurès au Grand Sud, vibre à l’unisson de tous ceux qui, dans le monde, partagent des idées et des rêves, dessinent leur avenir, font confiance en demain. L’avenir de l’Algérie quoi qu’il advienne sera écrit par eux.

L’Association France Algérie, depuis l’indépendance, veut rapprocher les sociétés fran-çaise et algérienne, affermir l’amitié qui doit demeurer entre nos deux peuples. Les Algériens d’aujourd’hui donnent une magnifique leçon de démocratie. Qu’en retour ils acceptent le beau mot de fraternité, qui voisine dans notre devise avec ceux de liberté et d’égalité.

Dans la nouvelle période historique dans laquelle entre l’Algérie, tous ceux qui, en France, sont attachés  à  ce pays  suivent attentivement  le  cours des évènements en formant le vœu qu’un avenir démocratique se forge dans ce creuset enthousiaste et courageux.

Quelles seront demain les relations nouvelles de la France et de l’Algérie ? Dès à présent notre Association,  s’adressant  aux dirigeants français,  propose  des  perspectives utiles,  propres  à répondre aux aspirations des deux peuples. Nous sommes à Paris les avocats ardents de la relation franco-algérienne !  

En de nombreux domaines, écono-mique, industriel, culturel, nous pou-vons affronter en-semble les défis de la mondialisation.

« La France et l’Algérie au XXI ème siècle », « France – Algérie : quel avenir industriel commun » « Cinéma-littérature : la scène de création algérienne » : tels étaient les titres de nos récents colloques. Autant de propositions concrètes pour développer des projets ensemble. Cette année nous avons prévu de tracer des perspectives pour un nouvel élan de la coopération économique et industrielle, en faisant connaitre au public français les réussites de nombreuses co-innovations, co-investissements liant entreprises, start-up, universités de nos deux pays.

Une Rencontre, qui devra beau-coup au travail de notre ami Jean-Louis Levet, se tiendra à l’au-tomne.

Dans l’immédiat, notre programme met l’accent sur la dimension cul-turelle qui peut nous rapprocher : le livre, le ciné-ma, la recherche archéologique seront à l’honneur.

L’Association France Algérie demeure ainsi fidèle à sa mission : maintenir des liens étroits entre nos deux sociétés et promouvoir inlassablement la cause d’une relation d’exception entre nos deux pays.