EXPERT EN RADICALISATION et DERIVES
Articles les plus vus
Catégories
Partenaire
Visites

Connaissez-vous l’origine des jours fériés et celui des religions monothéistes ?

Tests de connaissance

Question 1/11

Pourquoi le 1er janvier a-t-il été institué ?

Pour faciliter le calcul de l’impôt ?
Pour célébrer l’arrivée d’une nouvelle année ?

Pour uniformiser le royaume de France et réconcilier protestants et catholiques ?

La bonne réponse : Pour uniformiser le royaume de France et réconcilier protestants et catholiques

L’année n’a pas toujours commencé au 1er janvier en France. Dans certains endroits, l’année commençait le 25 mars, qui est le jour de l’Annonciation et ailleurs à Pâques qui est une fête mobile, ou encore à Noël. La décision fait partie de plusieurs réformes prises par Charles IX, en 1563, pour mettre fin au désordre dans le royaume.

Question 2/11 

Pourquoi le lundi de Pâques est-il férié ? 
Pour célébrer la résurrection du Christ ?
Pour faire un pèlerinage à Rome ?
Pour fêter l’arrivée du printemps ?

La bonne réponse : Pour faire un pélerinage à Rome. C’est le dimanche, le 3e jour, que le Christ ressuscite. Le lundi de Pâques est un vestige de l' »Octave pascale », huit jours fériés, qui démarraient le dimanche de Pâques et permettaient aux pèlerins de faire l’aller-retour jusqu’à Rome. En 1801, Bonaparte décide de réduire l’Octave au seul lundi. C’est une fête dite « mobile » : le lundi en question est celui qui suit le premier dimanche après la première pleine lune de printemps.

Question 3/11

Que fête-t-on le 1er mai ?

Les congés payés ? Le travail ? Les travailleurs ?

La bonne réponse : C’est le maréchal Pétain qui a voulu renommer le 1er mai « fête du travail ». Journée internationale des travailleurs comme journée annuelle de grève pour revendiquer la journée de huit heures. Le 1er mai tire, quant à lui, ses origines dans l’histoire du monde ouvrier. Le point de départ est le samedi 1er mai 1886. Ce jour-là, à Chicago, un mouvement revendicatif pour la journée de 8 heures est lancé par les syndicats américains.

Question 4/11

Que commémore le 8 mai ? 
La victoire de 1945 ?
Le débarquement américain ?

La bonne réponse : Il s’agit de la victoire des Alliés sur l’Allemagne nazie et la fin de la seconde guerre mondiale en Europe, marquée par l’annonce de la capitulation de l’Allemagne. 

Question 5/11

Qu’est-ce que l’Ascension ?

La date à partir de laquelle le soleil monte plus vite dans la journée ?
La montée du Christ sur la croix ?
La montée du Christ au ciel ?

La bonne réponse : La montée du Christ au ciel. C’est l’épisode qui suit la Résurrection. Comme Pâques, c’est une fête « mobile » : cette fête chrétienne est célébrée le quarantième jour de la période commençant le dimanche de Pâques.

Question 6/11

Qu’est-ce que la Pentecôte ?

La manifestation du Saint-Esprit auprès des apôtres ?
Le dernier pont de mai avant les vacances d’été ?
Le dernier repas des disciples du Christ ?

La bonne réponse : La manifestation du Saint-Esprit auprès des apôtres. Le lundi de Pentecôte a lieu 10 jours après l’Ascension (donc 50 jours après Pâques). Il célèbre la manifestation du Christ ressuscité sous la forme de l’Esprit Saint, des langues de feu dans la Bible. Le texte biblique mentionne, aussi, que les disciples reçurent le don des langues pour pouvoir évangéliser.

Question 7/11

Qu’y a-t-il eu le 14 juillet ?

La manifestation des sans-culottes devant le chateau de Versailles ?
La prise de la Bastille ?
L’abolition des privilèges ?

La bonne réponse : La fête nationale française commémore la prise de la prison de la Bastille, symbole du pouvoir royal, en 1789, par les Parisiens.

Question 8/11

Que fête-t-on le 15 août ?

L’Assomption ?
La Saint-Jean ?
L’Annonciation ?

La bonne réponse : L’Assomption. Marie, la mère du Christ, meurt le 15 août et monte au ciel. Les chrétiens d’Orient parlent de « dormition » de la Vierge.

Question 9/11 

Qu’est-ce que la Toussaint ?

La fête des morts ?
La fête de tous les saints ?
Le début de l’hiver ?

La bonne réponse : La fête de tous les saints. Le 1er novembre est, dans la liturgie catholique, la fête des saints. Celle des morts a lieu le lendemain.

Question 10/11 

De quoi se souvient-on le 11 novembre ? 
De l’invasion de la France par l’Allemagne nazie ?
De la libération des camps ?
De la fin de la première guerre mondiale ?

La bonne réponse : Le 11 novembre 1918 est signée, dans la forêt de Compiègne, l’armistice de la première guerre mondiale, signant la défaite de l’Allemagne.

Question 11/11

Que fête-t-on le 25 décembre ?

La naissance du Christ ?                                                                

Le Noel des enfants ?                                                                                        

Le 1er jour de l’hiver ?

La bonne réponse : Traditionnellement, il s’agit de la naissance du Christ. Cette date a été choisie par le pape Libère, en 354, pour fixer la date de naissance du Christ le jour d’une fête païenne bien installée dans les pratiques populaires de l’époque, la fête romaine du solstice d’hiver, moment de l’année où les journées commencent à rallonger

L’exemption de l’Alsace et de la Moselle. La « Sainte Etienne » se fête…. le 26 décembre.

Si cette date est pour la plupart d’entre-nous, synonyme de retour au travail, il n’en est rien pour les habitants du Haut-Rhin, Bas-Rhin et de la Moselle. En redevenant français en 1918, ils refusèrent d’abandonner les avantages offerts par l’Empereur allemand Guillaume II (concordat, assurance sociale et jours fériés). 

DANS L’ISLAM : seules 2 fêtes sont authentiquement sacrées. L’Aïd el Adha : la fête du sacrifice ou Aid el Kébir, ou Grand Aïd, célébrée le 10e jour du Dhou al Hijra, dernier mois du calendrier musulman, en commémoration du sacrifice d’Abraham. Il coïncide avec le pèlerinage à la Mecque. La tradition est de sacrifier un mouton à cette fête et de partager le repas avec les membres de sa famille.

L’Aïd el Fitr : la fête de la rupture du jeûne ou Aïd el Séghir. Le petit Aïd tombe le 1er du mois de Chaman et célèbre la fin du jeûne du mois du ramadan. Suivant les pays, ces fêtes durent entre 1 et 4 jours. Il est de tradition de se rendre visite mutuellement et d’offrir des cadeaux aux enfants. 

L’Accourra, qui a lieu le 10 du mois de Muharram, est un évènement religieux des pays musulmans. Cette commémoration très importante pour les sunnites (principal courant de l’islam,), revêt une importance particulière pour les Chiites. 

Pour les sunnites : l’Achoura commémore le jour ou Dieu a sauvé Moïse du Pharaon. C’est un jour de jeûne purificateur dans le monde musulman. 

Pour les chiites : ce jour est la commémoration du massacre de l’imam Hossen et de 72 membres de sa famille et partisans par la califat omeyyade à Kerbala en Irak. L’achoura symbolise la lutte contre l’oppression et les injustices dans le chiisme par référence à cet évènement historique. La célébration a lieu le 10ème jour du mois musulman de mouharram et le deuil se poursuit pendant 40 jours jusqu’à l’Arbaïn. (fin du deuil de l’assassinat de l’imam Hussen Ben Ali, petit fils du prophète Mohamed et fils de l »imam Ali).  C’est à Kerbala, en Irak, qu’a lieu le pèlerinage principal. 

Autres références :

Mawlid qui signifie la naissance du prophète Mohamed. On trouve parfois aussi Mouloud, Mouled, etc. Elle se célèbre le 12 Rabia al Awal, 3e mois de l’année musulmane. 

Leïla al Isra wa’l Miirag, signifie voyage nocturne. C’est, pour les musulmans, le voyage nocturne du prophète Mohamed, de la Mecque à Jérusalem. Il est suivi par le Miirag (échelle ascension), moment ou le prophète Mohamed est monté aux cieux puis descendu aux enfers, en compagnie de l’ange Gabriel sur une monture appelé El Bourac, après être allé sur le Mur du Temple à Jérusalem. L’anniversaire de cet évènement, Leïla al Miirag,  est célébré durant la nuit de l’ascension. 

Laylet al-Qadr ou nuit du Destin, est une des nuit de la fin du mois du ramadan, considéré comme bénie chez les musulmans. Elle se situe dans les 10 dernières nuits du mois de ramadan, un jour imper. Chez le sunnites, elle est trouvée durant la 21e , 23e, 25e, 25e ou 27e, nuit ; chez les chiites, durant la 19e, 21e, ou 23e nuit. La date précise n’étant pas déterminable, les dévotions prennent place durant plusieurs nuits. Les 5 versets de la 97e sourate, dites Al-Qadr, (la Destinée), sont consacrés à la Nuit du Destin. 

DANS LE JUDAÏSME : Le Shabbat veut dire se reposer. Il célèbre, la sanctification du 7e jour, par Dieu, au terme de sa Création. Il dure du vendredi soir 18h jusqu’au samedi 18h.

Pessah (Pâque). La Pâque est la 1ère fête de l’année. Elle se célèbre en deux temps successifs « le 1er mois, le 14e du mois, au coucher du soleil » (lévitique 23,5), soit à partir du 14 Nissan au soir (de fin mars à début avril selon les années). Elle fusionne l’ancienne Pâque hébraïque, jour où l’on célèbre la sortie des Hébreux d’Egypte en immolant un agneau d’un an suivie de la fête des azymes au terme de laquelle on offre la 1ère gerbe d’orge. 

Chavouot (Pentecôte), a lieu au mois de Siwan (mai-juin) 7 semaines après la fête de la 1ère gerbe d’orge (voir Pessah), on fête le début de la moisson du blé. Elle est autrement appelée Pentecôte ou fête des premiers fruits. C’est l’une des trois fêtes de pèlerinages des juifs, vers le Temple. Elle clos le cycle pascal.

Rosh ah-Shana (le Nouvel an), Cette fête dure les deux premiers jours de Tishri (septembre-octobre). Elle rappelle la création du monde et commémore, aussi, le jour du jugement de l’humanité ; c’est pourquoi, les dix suivants, sont des jours de pénitence qui culminent avec le Grand Pardon (Yom Kippour), où l’on observe un jeûne complet, comme un jeûne de la parole. 

Yom ha-Kippour (la fête du Grand Pardon). Cette fête est marquée par un jour de pénitence et de jeûne. C’est le Sabbat des Sabbats. Cela se passe en mai. 

Soukkout (fête des tentes), aussi appelées fêtes des Tabernacles. 

Avec Passah et Chavout, c’est la 3ème fête de pèlerinage des juifs au Temple. Elle se déroule cinq jours après le Grand Pardon et pour sept jours du 15 au 22 Tishri (septembre-octobre).

Pourrim (Fête d’Esther). La fêtes des Pourrim (ou des sorts), se célèbre le 14ème jour d’Adar (février-mars). Cette fête est marquée par des repas de fêtes et des cadeaux faits aux enfants qui accompagnent la lecture du livre d’Esther. 

Destruction du Temple. La commémoration de l’incendie de Jérusalem et de la destruction du Temple a lieu le 9ème jour d’Ab. C’est la fête la plus triste du calendrier.

Hanoukka (fête de la dédicace ou fête des lumières) appelée aussi Encénies. Elle commence le 25 Kisleu (correspond, approximativement, au mois de décembre et dure 8 jours, jusqu’au 2 ou 3 Tébeth, selon la longueur variable de Kisleu. Elle célèbre la purification du Temple, par Judas Maccabée en 1164 avant JC. Le nom de fêtes des Lumières lui vient de ses traits dominants.   

DANS LE PROTESTANTISME : C’est l’une des principales branches du christianisme avec le catholicisme et l’orthodoxie. Entendu largement, le protestantisme est l’ensemble des groupements (issus, directement ou non, de la Réforme et qui rejettent l’autorité du pape). Selon cette perspective, le protestantisme englobe des mouvements variés allant des luthériens aux réformés, en passant par les évangéliques jusqu’aux quakers.

Les protestants modernistes hésitent à parler de « doctrines », ou de « religions ». Ils préfèrent convictions, engagements ou valeurs. 

La doctrine protestante repose exclusivement sur les textes sacrés, à savoir la Bible, uniquement constituée de l’Ancien et du Nouveau Testament. Ils célèbrent les fêtes de Noël, des Rameaux, de Pâques, (le Jeudi saint et le Vendredi saint mais sans procession ni chemin de croix), de l’Ascension et de la Pentecôte. 

Des exemples d’oeuvres protestantes : la Fondation John Bost, la Fondation Bagatelle, l’Armée du Salut, les Amis de l’Atelier, la Cimade, l’Hôpital Albert Schweitzer et le Comité international de la Croix Rouge.