EXPERT EN RADICALISATION et DERIVES
Articles les plus vus
Catégories
Partenaire
Visites

Anna Cabana, Jean-Michel Blanquer

Un coup de foudre mais une affaire à suivre !

“ Le hasard ” disent-ils. Mais voilà, cette relation pose désormais question, comme toute relation entre le monde de la politique et celui du journalisme. Audrey Pulvar en avait fait les frais en 2010, lorsque i-Télé avait suspendu son émission après la révélation de sa relation avec Arnaud Montebourg, alors ministre. Même son de cloche pour Léa Salamé, qui a dû renoncer à son Emission Politique sur France 2 le temps que Raphaël Glucksmann se présente aux européennes l’année dernière. Ces journalistes, ont choisi de mettre leur carrière de côté pour leur politicien de partenaire… ou elles y ont parfois été contraintes. D’autres, comme Séverine Servat de Rugy, journaliste People à Gala, ont soutenu leur moitié, jusqu’au bout, sans cesser d’exercer… Alors, connivence politico-médiatique ? Très controversés outre-Atlantique, les couples composés d’homme ou de femme politique et de journaliste sont courants en France. Mais le plus souvent, la liaison entre les deux a un prix. Et doit on évoquer le couple François Hollande et la journaliste de Paris Match Valerie Trierweiler !

Pour éviter les conflits d’intérêts, certaines rédactions décident de distancer leur employé des sujets en rapport avec leur conjoint. Nathalie Bensahel, compagne de Vincent Peillon, ministre de l’Education nationale entre 2012 et 2014, s’est vue confiée de nouvelles tâches au sein de L’Obs. Alors qu’elle était à l’origine journaliste économique, après la révélation de sa relation avec l’homme politique, elle a dû traiter des sujets modes ” à l’exclusion totale des questions d’éducation ainsi que des questions de politique institutionnelle ou publique “. Plusieurs femmes journalistes, en couple avec un homme politique, ont choisi de sacrifier une part de leur vie professionnelle pour le bien de leur ménage, d’autres à l’inverse, soucieuse de leur indépendance, se sont raccrochées coûte que coûte à leur métier…

Alors qu’elle va être la réaction du patron de la chaîne d’info, Marc-Olivier Fogiel à ces révélations ? Anna Cabana est sereine, un renvoi n’est visiblement pas dans les tuyaux. C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre le patron de BFM TV, qui a accordé une interview au Parisien : ” Anna Cabana a fait de l’édito politique toute sa vie, personne ne peut douter de son professionnalisme. La position du groupe est claire : c’est à elle de décider “, a déclaré l’ancien animateur du Divan. Marc-Olivier Fogiel s’en remet donc au professionnalisme d’Anna Cabana qui devra décider seule. Si son avis peut encore avoir une valeur sur la chaîne ! Affaire à suivre !   Alain Chouffan

Une réponse à Anna Cabana, Jean-Michel Blanquer