EXPERT EN RADICALISATION et DERIVES
Articles les plus vus
Catégories
Partenaire
Visites

Quand Zemmour dérape définitivement…

 

…ivre de ses propres mots, dérape définitivement

Pour avoir soutenu en octobre 2019 sur CNews que Pétain fut un “sauveur” de Juifs français de la déportation et de l’extermination durant l’Occupation, le polémiste devra a minima s’acquitter des 10.000 euros d’amende requis contre lui mardi 8 décembre par le Parquet de Paris.

Il comparaissait à Paris, cette fois, pour contestation de crime contre l’humanité.

A son interlocuteur indigné qui avait vu dans ces propos une monstruosité, du révisionnisme, Zemmour avait rétorqué : C’est encore une fois le réel, je suis désolé.

Une position que Zemmour, pour une fois présent à l’audience, a confirmée, demandant devant des Parties civiles outrées que le débat sur le rôle de Vichy envers les citoyens juifs français fût tranché par les historiens et non par la justice et se défendant de toute contestation de crimes contre l’humanité : Je tiens à répéter ce que j’ai dit, les chiffres parlent d’eux-mêmes: en France, 40% des Juifs étrangers ont été exterminés et 90% des Juifs français ont survécu, insista-t-il.

Le souci avec Zemmour, outre qu’il fut l’un des premiers et des seuls à parler de terrorisme islamiste, c’est qu’il use d’un art rhétorique éprouvé, galvanisant ainsi son public du petit écran qui, se pâmant devant “tant de culture et de courage”, ( sic ), gobe tout ce qu’il dit et est prompt à lui pardonner ses … manquements, aussi graves fussent-ils.

Le fonds de commerce de Zemmour consiste en 2 « produits », Les juifs et les Musulmans qu’il vient animer de temps en temps par un rajout de citations de De Gaulle, écrit celui-là à raison, alors que cet autre déclare : Tout lui est bon pour qu’on ne puisse déceler en lui la moindre pensée juive…

Ivre de son succès d’audience ? Emporté par une certaine griserie ? Toujours est-il qu’après l’avoir été à raison, il y a seulement 3 mois, pour injure et provocation à la haine contre les musulmans, notre homme risque fort d’être cette fois condamné pour négationnisme.

Certes, ladite position avait déjà été tenue dans Le Suicide français, parmi d’autres positions polémiques sur la Seconde Guerre mondiale portant sur la réhabilitation du régime de Vichy, et peu lui chaut, à la “coqueluche de l’extrême droite”, qu’un André Kaspi, historien spécialiste de la déportation notamment, eût démontré que seule la population française avait permis de sauver de nombreux Juifs et certainement pas le régime collaborationniste de Vichy et sa politique résolument antisémite.

Mardi donc, nombre d’avocats fustigeaient cette falsification et même cette entreprise de réhabilitation de Pétain.

Effarant en tout cas de voir l’essayiste, par ses excès, réduire à zéro les vérités qu’il asséna souventes fois, et, en tout cas, les questionnements qu’il put rendre audibles, notamment concernant l’immigration, sujet trop longtemps tenu tabou, mais qu’il estropia là encore, traitant dans un même élan tous les immigrés de voleurs, assassins et violeurs.

Le jugement est attendu le 4 février.