EXPERT EN RADICALISATION et DERIVES
Articles les plus vus
Catégories
Partenaire
Visites

Beyrouth : Fairouz reçoit la Légion d’Honneur

Le Président Macron a pensé que son devoir était de ne pas s’en laver les mains.

Après s’être rendu au Liban suite à la terrible double explosion survenue au port de Beyrouth, le 4 août, le président français Emmanuel Macron est retourné au pays du Cèdre, cette fois-ci pour y rencontrer l’immense Fayrouz.

Tâche impossible s’il en fût ! Le pays merveilleux divisé, morcelé, partagé entre les différentes mafias identitaires est désormais une quasi colonie de l’Iran qui le dirige en déléguant aux Syriens et au Hezbollah

Ronald Reagan voulait envahir le Liban pour venger les Etats-Unis d’un carnage terroriste qui avait tué près de 900 marines US. Un séna-teur du New Jersey l’en dissuada lui disant : « Ronnie, ne fais rien, n’y vas pas, ces gens s’entre-tuent depuis la naissance d’Abraham ! »

Le Président Macron a pensé que son devoir était de ne pas s’en laver les mains.

Hier, lundi 31 août, Emmanuel Macron s’est rendu au domicile de la diva de la chanson arabe, Nouhad Hahhad, plus connue sous le nom de Fayrouz.

Fayrouz reçoit la légion d’honneur des mains d’Emmanuel Macron.

Dans le cadre de cette rencontre pour le moins intimiste entre le chef de l’Etat français et la cantatrice, âgée de 84 ans, Emmanuel Macron l’a décorée de la Légion d’honneur, en hommage à son talent et en reconnaissance pour l’engagement dont elle a fait preuve pour son pays.

«C’était une rencontre très belle et très forte. Je lui ai dit tout ce qu’elle représentait pour moi, pour le Liban que nous aimons, et que tout le monde attend, une nostalgie que tout le monde ressent», a déclaré le président français aux journalistes qui attendaient devant le domicile de Fayrouz, suite à sa visite.

Fairouz, voix d’or, légende vivante de la chanson du Moyen Orient depuis la disparition de Oum Kalsoum, l’a invité à dîner. Il l’a décorée de la Légion d’ Honneur. Les libanais étaient ravis, le prestige de la France raffermi. Le Président Macron était content de son séjour.